vendredi, février 17, 2006

Un âne au pays des étalons !

—« Russel Bouchard, pour ne point le nommer (et il n'a rien d'indépendantiste, ce sont donc des fédéralistes qui ont foutu le bordel dans nos forums) a commencé ici le petit jeu qu'il a poursuivi sur le forum du Conseil de la Souveraineté. [...] Allez voir le pays d'Akakia... c'en est pathétique tellement il prêche dans le désert. »
—Je nous ai débarrassé de Vandal-l'hystérique-capoté... Boneless Pogo, pour l'instant, il discute, il défend ses points de vue dans le respect, je n'ai donc aucun problème...
—Pour ce qui est de R. Bouchard-l'articulé qui se vante d'avoir écrit une pléthore de livres (payés de sa poche... compte d'auteur), il a voté libéral et vomit plus souvent qu'à son tour sur le projet d'indépendance, c'est donc un fédé... ET ici, les fédés, ils peuvent s'exprimer, s'ils sont respecteux et de bonne foi. Dans le cas contraire, allez hop, vas voir ailleurs si j'y suis...
—De toute façon, on a la paix depuis qu'il se prend pour Akakia... Fait plus trop de dommage, il parle tout seul...»

Patrick Bourgeois, forum « Le Québécois », propos du 13 et 16 février 2006

On ne peut pas dire que la grâce y est accouplé avec le bien dit. Mais c'est tout de même le textuel ! Après avoir banni tous ceux qui ne disaient pas comme eux et après s'être bien assurés que tous les survivants de ces lieux de rencontres se soient mis en rang bien serrés autour d'une idée sectaire pour chanter les bienfaits de la sainte Cause à l'unisson ; après avoir souillé leur propre lit, voilà que les administrateurs des forums voués à la cause de l'Indépendance du Québec font du lèche-vitrine dans les « blogs » de ceux-là mêmes qu'ils ont éjecté et voilà qu'ils se mettent à ânonner dans leurs dos sans que ceux-ci ne puissent se défendre là où ils sont injuriés et malmenés.

J'ai toujours eu comme principe premier de ne pas m'arrêter aux attaques viscérales et d'éviter au possible de donner une voix à la bêtise humaine. Mais il est des moments, quand la passion se bute à la plus simple des raisons, où il faut prendre le temps de bien marquer ses abattis et de dire aux ânes qui nous ruent de la sorte de leurs sabots crottés, qu'ils doivent passer leur chemin et qu'ils n'ont aucun intérêt à souiller les prés qui les nourrissent de leurs idées.

Dans le monde de la raison, nul n'a d'intérêt à ce que les sots soient rois. Mais quand les sots se prennent à rêver qu'ils sont les porteurs de la pensée moderne et que c'est par eux et par eux seuls que doit passer la libération d'un peuple, il importe de les ramener à l'ordre en leur rappelant que, dans la grande étable de l'Humanité, on ne mêle pas les bourriques avec les chevaux de race et que le mariage d'un âne avec une jument ne donnera jamais autre chose qu'un mulet infertile et sans progéniture ! Ceux et celles qui, depuis quelques jours, parcourent les « blogs des bannis », car c'est ainsi qu'on devrait les appeler, sont en mesure de comprendre, avec les attaques répétées de l'auteur de « Nos ennemis les médias » (voir la précédente citation –les fautes de français sont de lui !), l'ampleur du vide dans lequel lui et son écurie se sont précipités.

J’aurais préféré qu’il en soit autrement mais, tout compte fait, on a toujours plus de chance de s’en tirer indemne avec un hâbleur empoisonné bien identifié, bien en face et bien en joue, qu’avec un autre qu'on aimerait bien ignorer et passer outre mais qui n'a aucun sens des vertus de l'honneur, de l'excellence et de l'élégance. « Je sais bien que l’indifférence serait plus haute et plus digne, écrit un jour Zola à son ami Valabrègue avec qui il causait de cette sorte de contentieux, mais si nous ne foulons les autres aux pieds, soyez certain qu’ils passeront sur nos corps »...

Akakia
17 février 2006

6 Comments:

Anonymous Russel Bouchard
dit :

Gilles Rhéaume [dans le forum du Québécois]
Posté le: Ven 17 Fév à 18:03
J'ai déposé contre La Presse pour sa diffusion d'un sondage trompeur sur les intentions politiques des QUébécois, le fameux sondage CROP.
J'ai besoin de nommer d'autres médias qui ont repris cette fause nouvelle de La Presse et CROP. Il me faut le nom du médium, le jour, l'heure soit dans un journal, une radio ou une télé.
Merci,
Gilles Rhéaume
_________________
Le pays s'en vient


Pour ceux qui doutent encore de la pureté de la démarche des habitués du Conseil de la Souveraineté, je vous invite à bien prendre la mesure éthique et morale d'un tel appel lancé dans le forum du Le Québécois. Il s'agit, en fait, si j'ai bien compris, d'un canular lancé par Gilles Rhéaume à travers les médias pour les placer sur une fausse piste et les faire mal paraître devant l'électorat. Comme manoeuvre répudiable, on voit que M. Rhéaume est passé maître en la matière. C'est le genre de chose qu'il faut dénoncer tant que nous pouvons. Car aucune cause, si grande et noble soit-elle, ne mérite d'être soutenu si c'est par la voie de la duplicité, du mensonge et de l'équivoque. Ne pas oublier que l'administrateur en chef de ce forum est nul autre que l'auteur de « Nos ennemis les médias ».

Tirez vos propres conclusions...

Akakia

6:23 p.m.  
Anonymous Russel Bouchard
dit :

Voila un article publié par La presse au sujet du forum du CdelaS
Citation:


Le jeudi 16 fév 2006

Le Conseil sur la souveraineté ferme son forum Web
Hugo Meunier

Plusieurs dérapages ont entraîné la fermeture des forums de discussion qui attiraient des milliers de personnes sur le site Internet du Conseil sur la souveraineté.

" En vue d'optimiser le processus de discussion, les forums seront de retour avec une nouvelle version. Surveillez de temps à autre. Merci. "

Voilà ce qu'on pouvait lire hier sur la page d'accueil d'un des trois forums existants sur le site.

Lorsqu'on lit entre les lignes, on découvre que la fermeture du forum est le fruit de nombreux dérapages entre des internautes, dont certains se livraient une guerre virtuelle qui allait apparemment au-delà des débats d'idées. " Des gens fonctionnaient sous plusieurs identités et s'invectivaient ", a expliqué le président du Conseil de la souveraineté, Gérald Larose.

L'ancien président de la CSN n'a pas été en mesure de fournir des exemples de dérapages qui ont eu cours sur le forum. " Certains tournaient autour de l'orientation sexuelle des gens ", a-t-il néanmoins laissé tomber.

Selon des informations fournies par un des internautes, le site était noyauté par plusieurs ayatollahs de l'indépendance dont les positions radicales semaient la zizanie. Ce même internaute ajoute que le Conseil sur la souveraineté aurait fermé son site à la suite de l'obstination de certains indépendantistes de vouloir aborder des questions telles que " la pertinence du Bloc à Ottawa, ou l'ambiguïté du discours souverainiste d'André Boisclair ".

Gérald Larose nie ces allégations et assure que la fermeture du forum ne vise pas à empêcher l'expression des idées, mais bien les attaques personnelles. Une petite équipe s'affaire actuellement à mettre sur pied un nouveau forum. Sauf que cette fois, un modérateur sera en ligne en permanence pour prévenir les débordements.

Ce nouveau forum sera accessible dans quelques semaines.

© 2006 La Presse. Tous droits réservés.



Et voici la réplique du débateur qui a déposé ce texte dans Le foum :

Meme si le ton de l'article est hostile, il y a un fond de verité dans cette article que j'ai pu moi meme observé durant le mois ou j'ai frequenté ce forum. Alors voici ma reponse a M.Larose.

L'orientation sexuelle des gens !! NON mais n'importe quoi.

M.Larose, vous venez de prouver ce qui a ete soupconner depuis le debut par plusieurs, le Conseil de la souveraineté veut maintenir le debat du coté du noyau extremiste et toute personne ayant des idees contraires aux votres sont systematiquement etiquetté comme etant federaliste donc, ennemi.

Vraiment le Conseil ne merite pas d'etre l'image officiel de la souveraineté au sein du PQ. Je crois que nous devrions faire une demande au PQ directement pour que le Conseil de la souveraineté soit remplacer par un autre mouvement souverainiste. Je crois qu'il n'est plus a l'image de la majorité des souverainistes que nous sommes en 2006 donc, il n'a pas sa place sur le site du PQ.

Je crois qu'il est dans l'interet de la souveraineté de discuter sur la possibilité de proposer a M.Boisclair un nouveau mouvement fait par le peuple, pour le peuple. CINQ en est un, la coalition en est un autre, les militants n'ont pas chomer dans les dernieres semaines, je salue les plus impliqués. Je crois maintenant qu'il est temps de mettre Boisclair a l'epreuve, durant la course il a toujours pretendu travailler pour nous, il a respecté sa parole tout au long de la course, (ceux qui me connaissent savent de quel coté j'etais durant la course ) c'est maintenant le moment de voir si nous avons eu raison de l'elire. M.Larose nous offre une occasion en or de tester la sincerité de Boisclair et du meme coup le reel pouvoir qu'il detient a la tete du PQ.

Par le fait meme on peut demontré au PQ, que le peuple n'a plus l'intention de se taire, il est pret a se battre mais n'acceptera plus les coups fourrés.

Je vois gros peut-etre, mais je crois que nous comptons en nos rangs des personnes qui ont un certain poids dans la machine politique alors, nous sommes surement prets a nous lancer dans l'arene politique a notre tour. Boisclair a jouer le jeu de la marionnette du peuple pour se faire elire, jouera t-il encore ?

L'idee est lancé, je fais circuler le message sur les forums, dites moi ce que vous en pensez
_________________
“Ceux qui empêchent les changements pacifiques
rendent les changements violents inévitables” - J F Kennedy


Dites-moi que c'est ce type de pays que vous voulez avoir...

Akakia

6:30 p.m.  
Anonymous Marie Mance Vallée
dit :

Voilà un bel exemple de désinformation. Je veux bien croire que M. Larose est un homme fort occupé, mais il tronque les raisons de la fermeture complète du forum. Surtout, il ne semble pas savoir ce qui se passe sur ce forum.

En effet, pour avoir suivi les débats sur le forum du C.de la S. au temps de la campagne à la chefferie du PQ, il y a bien eu fermeture d'un forum (no 1) et dont j'ai oublié le nom. J'ai cru comprendre à l'époque «qu'on y causait un peu trop fort d'André Boisclair». Il y a donc eu fermeture de ce forum no 1, ce dont se sont scandalisés plusieurs intervenants. Ensuite tous se sont rabattus sur le forum (no 2) intitulé «Le Café des souverainistes».

Ce deuxième forum au cours des semaines suivantes est devenu un tribunal de l'inquisition piloté par dieu sait qui. Sans doute des désinformateurs, des provocateurs, des anarchistes et autres de même acabit. À tel point que d'authentiques patriotes, des souverainistes déçus se sont faits qualifier de fédéralistes, de métis-libéraux et j'en passe. Résultat : il y eut fermeture complète de tous les forums du C. de la S. la fin de semaine dernière.

Ce qu'il y a d'inquiétant dans toute cette affaire, c'est de constater l'arbitraire, la censure qui y régnaient. Je ne crois pas que les têtes chaudes dites souverainistes aient convaincu qui que ce soit de l'indépendance du Québec. Au contraire à chaque fois qu'ils intervenaient, ils éloignaient les souverainistes mous. Désolant que tout cela.

Un nouveau forum verra le jour bientôt, nous dit-on, mais si la même mentalité continue à y sévir, je ne donne pas cher de ce forum.

M. Larose devrait peut-être bien regarder, observer les personnes qui l'entourent...au lieu de laisser accuser des intervenants qui ne veulent que soulever les vraies causes du désenchantement des Québécois face à la souveraineté.

Quant au forum Le Québécois, je ne saurais dire, puisque je n'y participe plus.

En conclusion, je dirais que les têtes d'affiche de la souveraineté militante, au lieu d'expliquer les avantages de l'indépendance et les désavantages du fédéralisme, perdent leur temps à faire la chasse aux sorcières. Et ces sorcières ne sont pas celles qu'on veut bien accuser...

C'est là ma vision des choses.

8:04 a.m.  
Blogger Georges B. Tremblay
dit :

J'ai toujours préféré donner le bénéfice du doute aux dirigeants du Conseil de la Souveraineté quant à leur connaissance de l'emprise de ce groupe de faciste sur le forum.
Mais ce commentaire publique de Gerald Larose confirme que non seulement ils en ont toujours été conscients mais en sont les supporteurs et sûrement même à l'origine de la politique.

Le mouvement souverainiste est pourri j'usqu'au coeur et doit être remis au peuple.

10:00 a.m.  
Anonymous Russel Bouchard
dit :

Quand une cause nationale, quand un mouvement politique, quand un projet ou un programme de quelque nature qu'il soit exige de mentir pour le mener à bien, il est fondamentalement mauvais. Et les mensonges de Larose —qui n'a rien vu et ne sait pas qui est qui dans les forums du C. de la S., mais qui l'a tout de même fermé parce qu'il n'était plus capable d'en contrôler les idées— témoignent à eux seuls de la déchéance du mouvement dont ce type à la mentalité d'acier se fait le premier supporter.

Akakia
18 février 2006

10:47 a.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

"Une petite équipe s'affaire actuellement à mettre sur pied un nouveau forum. Sauf que cette fois, un modérateur sera en ligne en permanence pour prévenir les débordements."

Gérald Larose, vieux syndicaliste recyclé, dirait certainement que c'est un bel exemple de "création d'emploi"...

La fermeture de ce forum ne m'étonne pas du tout, c'est une continuité logique qui s'inscrit dans la même foulée que celui de Boisclair. On ne vise pas le dialogue entre participants, mais un monologue destiné à idolatrer le chef et la Souveraineté selon une droite ultra-radicale, extrêmement manipulée.

Marie-Jo

2:15 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home