mardi, mai 20, 2008

La purgation de la race !


Ci-contre : Grand-Louis Morissette, un « Québécois d'origine canadienne-française », mort à la fleur de l'âge dans un campe de bois rond perdu au coeur de la forêt saguenéenne, brisé par le labeur et le sacrifice, pour avoir construit pays au profit des étrangers.


La purgation de la race !

Évidemment, comme vous tous, je n'ai pas lu le fameux rapport sorti du purgatoire national de la Commission Bouchard & Taylor. Mais j'en ai déjà suffisamment lu depuis vendredi dernier, pour saisir, d'instinct, que l'essentiel de ce que nous sommes —entendons le socle de notre Identité— a déjà fait l'objet d'un copieux traitement sémantique pour purger enfin le Québec de son problème : entendons le Canadien français et sa blonde in situ. Les composantes humaines de ce peuple fondateur, qui avaient déjà été réduits dans le terme infect « Québécois de souche », n'auront donc plus à s'en faire pour si peu puisqu'il est maintenant un anathème sémantique de dire ainsi.

Désormais, apprend-on par bribes décousues récupérées et glanées par tous les médias du Québec obligés de se repaître des restes tombés de la table de The Gazette ; désormais, les Canadiens français qui étaient passés à « Québécois de souche » devront donc se faire modernité et comprendre qu'ils ne sont plus que des... « Québécois d'origine canadienne-française ». Plus on en ajoute, plus on rapetisse !

Flushage de la race si fièrement décrite par Groulx, commandent les deux auteurs qui se parlent de nuage à nuage, le tout évacué sans autre forme de procès dans les égouts du Parlement de Québec. Triste fin ! Triste et honteuse fin ! Et encore une fois, le poignard a été fabriqué chez nous dans une belle forge du Saguenay, là où la population est toujours composée de plus de 90% de Canadiens français auxquels il faut compter les Métis sortis de cette cuisse.

Le Modèle québécois enfin lavé de son plus rétrograde symbole, le Canadien français, celui qui fait scandale par ses derniers râlements. J'ai l'impression de vivre « Le Jour de la Marmotte ». Toujours le même scénario. On n'en finit plus de mourir à tous les jours. Et toujours en plus pitoyable, en plus minable, en plus démoli, en plus écrasé sous le poids de l'humiliation, l'âme rabotée jusqu'à la moelle. Permettez-moi l'excès : plus purgé que ça tu meurs vidé de ton sang ! Les Canadiens français expurgés de l'histoire de l'Amérique, tous les autres peuvent enfin dormir tranquille. L'avenir est à eux...

Akakia

25 Comments:

Anonymous Gébé
dit :

Et c'est réciproque!

La nation civique des Bloquistes au fédéral, n'est que çà ; la négation de la race Anglaise au Québec !

C'est dans un reniement mutuel que s'entretiennent ces deux peuples au profit de l'impérialisme britannique!

Le statu-quo assuré jusqu'à l'autodestruction.

9:17 a.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Ce rapport n'a plus aucune valeur maintenant que le véritable problème au Québec vient d'être exposé au grand jour par la communauté elle-même qui en est la responsable et qui est représentée par le journal The Gazette !

C'est la communauté qui est biensûr évitée d'être nommée dans ce rapport bidon par le Rhodésien Taylor et son nègre-blanc Bouchard mais qui finalement a parler le plus fort, impatiente qu'elle était de faire son propre rapport !

La communauté ethnoculturelle impérialiste Anglaise !

Pity !

Le véritable et honnête rapport est celui de The Gazette !

9:22 a.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

Il ne reste qu'une solution : que les communautés métisses se tournent vers elles-mêmes. C'est la seule manière de survivre.

Ne comptez pas sur les Canadiens français, les Québécois de souche, ils ont été formatés à la nation civique depuis des années par le PQ, le BQ et à l'occasion par la SSJB. Et le pouvoir fédéral a instrumentalisé à ses fins cette notion de nation civique.

Ils refusent depuis des années de parler d'identité et s'acharnent sur la langue pour se donner bonne conscience.

Ils se sont peinturés dans le coin.

Marie Mance Vallée

10:31 a.m.  
Anonymous jacques Bergeron
dit :

Salut Russel,
Je viens de lire votre «excellent «propos sur la commission B&T qui n'aurait jamais dû exister, comme je l'indiquais à Louis Bernard(texte joint) lorsqu'il en faisait la suggestion au premier ministre du Québec, Jean «John» Charest». Aujourd'hui ne serait-il pas opportun,sinon approprié, de «brûler» ce document sur l'hôtel de notre fierté toute Canadienne-française, «blessée»par ce rapport qu'il nous faut maudire? Ne serait-ce que pour le symbole, il serait démontré que nous n'avons rien à «foutre» avec ce «brûlot» dangereux sorti de la plume de ces deux «philosophes», l'un qui a écrit que l'on devrait «jeter l'ethnie «Canadienne-française au feu de la Saint-Jean», et l'autre, qui est le fruit«sic» de l'anglicisation d'une jeune fille qui s'est amourachée d'un Anglais, pour son malheur et le nôtre.

Si on brûlait ce rapport à Saguenay, cette action n'aurait-elle pas une valeur plus grande que de le faire en pays de Montréal, même si un jour les Anglais, dans un grand esprit de tolérance «sic» (Tolérance: mot qui veut bien dire ce qu'il veut dire lorsqu'on connaît sa source ) pour nos frères ont mis le feu au parlement du Canada à Montréal(était-ce en 1849 ?) sous l'oeil averti«sic» des «pompiers» qui ne savaient comment éteindre «sic» «re-sic» ce feu de
broutilles,composé des archives de la société. Merci d'avoir écrit ce texte, qu'on devrait retrouver dans les journaux de Gesca de Paul Desmarais,(faiseur
de 1er-ministres et de président de France)mais qui n'y sera jamais,puisque trop vrai pour être publié dans ces journaux ennemis de notre idéal.

Salutations distinguées

Jacques Bergeron

11:02 a.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Sont tellement civique qu'ils ne se voient même plus de culture.

Ils sont sur le point de traverser la ligne dont ils se disent n'êtres "que tous des humains" à se dire "que tous des mammifères" !

Intégrons nos vaches et ajustons nos cochons, et adoptons le braie de l'âne comme langue commune !

11:04 a.m.  
Anonymous Gébé
dit :

http://www.canada.com/montrealgazette/pdf/mg_report1.pdf

http://www.canada.com/montrealgazette/pdf/mg_report2.pdf

http://www.canada.com/montrealgazette/pdf/mg_report3.pdf

12:25 p.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

Nous devrions organiser un grand feu d'un bout à l'autre du Québec et brûler dans une chaudière percée le rapport B&T.

L'un des commissaires, celui qui est le valet de l'autre, verrait que toutes « les racines n'ont pas été brûlées au feu de la St-Jean. (dixit Gérard Bouchard)

Marie Mance V

12:31 p.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Oh quelle belle idée, Mme Vallée !

Ce 24 juin, jettez ce rapport dans les feux de la saint-Jean !!

Génial !

12:55 p.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Entéka pas à Mourial, car il y a plus de St-Jean à Mourial !

C'est la Fête Nationale du Québec !

Le peuple est déjà disparu là-bas !

Et tennez-vous bien, on y fête les 400 ans du Québec !!!

Le Québec a 4 sciècles !!

Révisionnisme et reniement des deux côtés !

2:19 p.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Est-ce que vous lisez ce préliminaire du rapport?

Êtes-vous aussi abassourdis que moi?

10:08 p.m.  
Anonymous Russel-A. Bouchard
dit :

Je l'ai regardé, en effet, mais avant de m'y abandonner je préfère avoir l'original.

Pour moi, il est clair que cette fuite est calculée et je ne serais pas surpris d'apprendre, un jour, que les deux co-auteurs disposaient de deux textes différents, de manière à pouvoir louvoyer dans l'opinion publique.

Russel-A. Bouchard

5:54 a.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Entéka, celui-là n'est rien d,autre qu'un plan pour la soviétisation du Québec !

Ces deux mégalomanes y proposent de mobiliser les journalistes et médias dans l'éducation idéologique de la majorité francophone québécoise canadienne française ! Les journalistes seraient à leur service pour faire la propagande de ce qu'ils croient que nous devrions penser de nous-mêmes et de ce que nous devrions penser des autres !

Un "politbureau" dont "camarades" Taylor & Bouchard seraient les têtes suprêmes !

Que The Gazette, les anglais, ont décidé de mettre ce plan diabolique au grand jour, c,est à dire nous en "avertir" est tout de même étonnant !

8:09 a.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Il n'y aura pas moyen de savoir si celui de jeudi est l'original.

Celui qu'a fourni The Gazette n'était certainement pas destiné au grand public ! C'est impossible ! Il s'addresse carrément au gouvernement et c'est un plan de contrôle social complet comme chez les soviétique. De la dictature.

Il ne fait aucun doute que Charest n,aurait jamais rendu celà public et surtout pas en lui donnant son accord !

8:14 a.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

Il y a quelque temps, n'avons-nous pas eu une nouvelle à l'effet que Gérard Bouchard avait oubli dans un taxi une valise et de l'argent? Une sommme importante, avait-on rapporté...

Et depuis nous n'avons plus entendu parler de cette affaire...

Marie Mance Vallée

10:14 a.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

Je ne suis pas certaine qu'il s'agisse de la poursuite de la soviétisation du Québec. Nous le sommes soviétisés depuis des années et très bien, grâce à la révolution tranquille, au ministère de l'Éducation, au PQ et au BQ dont certains sont d'anciens marxistes-léninistes tels Françoise David et Gilles Duceppe.

Ne serait-ce pas plutôt un plan mondial des « maîtres du monde », des Grands Marchands, qui vise le contrôle des populations et son uniformisation? Les « maîtres du monde » instrumentalisent à leurs fins les choses déjà existantes dans les pays. Ils n'inventent pas; ils utilisent pour arriver à leurs fins.

Charles Taylor ( et Ignatieff du PLC) n'est-il pas l'un des 100 intellectuels les plus reconnus au monde??? (source : la SRC)

Enfin, d'une manière ou d'une autre nous sommes piégés.

Que les Métis se serrent les coudes, sinon nous allons à notre fin.

Marie Mance V

10:29 a.m.  
Anonymous Russel-A. Bouchard
dit :

Vous avez parfaitement raison, Marie-Mance. L'affaire de la serviette égarée a été oubliée déjà, mais cela ouvre à plusieurs espectatives, dont celle que ce soit un égarement calculé ?!?

Mystère et boule de gomme ???

Russel-A.

11:16 a.m.  
Anonymous Gébé
dit :

"Charles Taylor ( et Ignatieff du PLC) n'est-il pas l'un des 100 intellectuels les plus reconnus au monde??? (source : la SRC)"(Marie Mance Vallée)

Alors pourquoi la "très anglaise" Gazette dénonce-t'elle avec fraccas ce rapport de Taylor ?

Pourquoi n'a t'elle pas plutôt contribué à le faire passer "en douce" ?

11:42 a.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

Ils ne dénoncent pas le rapport Bouchard-Taylor, Gébé, mais ils font tout simplement de la subversion. Ils fomentent les troubles; ils les initient, mine de rien. Comme cela se fait en Amérique du Sud et dans tous les pays du tiers monde aux richesses inouies.

N'avons-nous pas nous-mêmes des richesses????

Ce sont-là les méthodes qu'utilisent régulièrement les différents Services de renseignements et leurs acolytes.

C'est mon avis.

Marie Mance Vallée

2:24 p.m.  
Anonymous Gébé
dit :

"Comme cela se fait en Amérique du Sud et dans tous les pays du tiers monde aux richesses inouies."(Marie Mance Vallée)

Ils n'ont pas besoin de çà ici. Nous n'avons pas de guerillas ici. Nous ne nous défendons pas.

Dans ces pays d'Afrique, ils soulèvent les peuples l'un contre l'autre et se gardent eux-mêmes à distance, derrière le rideau.

Ici, c'est The Gazette, l'anglais lui-même qui sort du rideau. Il brandit le rapport d'un autre anglais (Taylor).

Nous n'avons qu'à voir les réactions qui sont toutes dirigées vers B-T et The Gazette, et non contre les minorités ethniques !

Je crois que la communauté Anglaise s'est sentie aussi menacée que nous dans ce rapport. Ethniquement.

Comme vous avez dit ailleurs, je crois qu'il sagit d'un conflit de classe sociale. Une minorité puissante qui a intérêt à niveler les identités ethniques et même toutes les autres identités.

C'est le New World Order.

3:23 p.m.  
Anonymous Russel-A. Bouchard
dit :

« Comme cela se fait en Amérique du Sud et dans tous les pays du tiers monde aux richesses inouies. » (Marie Mance Vallée)

« Je crois que la communauté Anglaise s'est sentie aussi menacée que nous dans ce rapport. Ethniquement.» (Gébé)


Ces deux points de vue ouvrent sur un possible que je privilégie. Je crois également que cela explique le scénario de la perte de la malette. N'oubliez pas : il y avait de l'argent. Ce qui condamne la malette à ne plus jamais réapparaître.

C'est carrément grotesque comme manoeuvre. Tout ça crève les yeux d'évidence. Trop de coincidences qui nous ramène au plus mauvais des Hercule Poirot.

Russel-A.

4:02 p.m.  
Anonymous Gébé
dit :

"N'oubliez pas : il y avait de l'argent."

Qui met son argent dans sa malette, aujourd'hui ?

5:50 p.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

21 mai 2008

Message de Jean-Pierre Plourde,

Les scénarios que j'avais prédit sur notre minorisation se concrétisent.
Les techniques politiques de trucage (référendum de 95), de tromperies (Jean Charest, avec la promesse de réduction de taxes de $5MM), de camouflage (Yves Fortier, conflits d'intérêts) et de maquillage (Commission BT et Gomery) que je dénonce depuis des années, bien avant qu'on en soit là, se sont toutes réalisées.

Il faut maintenant prendre acte des gestes posés.

La solution que je préconise est toujours la même, convaincre la population en mettant ensemble toutes les informations receuillies sur nos sites et les diffuser au plus grand nombre;

Ce qui s'annonce pour les Québécois et nos descendants sera certainement déshonorant et parcemé de racisme à notre endroit!

Avec tous les arguments cumulés je suis persuadé que nous avons tous intérêt à convaincre la majorité des Québécois de toutes origines à réagir et à s'affirmer majoritairement en faveur du droit collectif des Québécois à posséder et gérer ses territoires.

La dénonciation de ces malversations devrait se rendre jusqu'à l'ONU et la réclamation de la souveraineté du peuple québécois majoritaire sur l'intégralité de nos territoires d'avant 1995 doit être reconnue par les instances internationales dans le plus bref délai et sans autre forme de procès ou référendum. La France ne restera pas neutre devant cette situation, sa politique de non indifférence va jouer, c'est certain.

Seule une réaction massive et pacifique de la population peut renverser la situation et remettre les pendules à l'heure.

Ne compter surtout pas sur M. Charest pour nous aider, Il est le bras droit de la fédération, expédié d'Ottawa après le référendum, en charge de notre étranglement économique et de notre génocide culturel.

Jean-Pierre Plourde,
saglac@gmail.com
saglacweb.blogspot.com
saglacweb.com

9:16 p.m.  
Anonymous Gébé
dit :

Non, M. Plourde.

C'est l'erreur que nous faisons depuis le début. Croire que c'est la majorité qui nous donnera le pouvoir. Aucontraire, dans un multiculturalisme, c'est la minorité qui a le pouvoir.

Nous n'avons besoin que d'une infime minorité qui s'affirme grandement pour établir l'institution qui nous assurera les moyens pour notre "consécration".

10:26 p.m.  
Anonymous Anonyme
dit :

Réponse à gébé;

Le Canada à tout fait ses entourloupes avec un semblant de démocratie, car il faut qu'il y ait apparence de respect des règles internationale pour obtenir la reconnaissance de ses gestes malheureux.

Nous devons faire connaitre les tactiques et attrapes utilisées contre nous. Soyez sans crainte, ce ne sera pas difficile, la plupart des pays sont déjà au courant.
Personne ne nous aidera sans d'abord un réveil de notre part, c'est primordial.

Il faut chercher la reconnaissance internationale des gens qui ont le respect de la démocratie, rien d'autre.

Jean-Pierre Plourde
saglac@gmail.com

12:58 a.m.  
Anonymous Jacques Bergeron
dit :

Il semble bien que le «sieur Dorion» et ses complices du MNQ et des autres sociétés nationales,une bande de nationaleux dans les faits,sans oublier le MMF de Mario Beaulieu,n'aient pas encore pris la décision que je leur faisais dans le texte publié ici par Russel, de brûler ce «torchon» appelé aussi rapport «Bête et Tata» au feu de la Saint-Jean alors que le «24« juin approche à grands pas.À moins que Jean Dorion soit trop pris avec sa candidature de représentant du Bloc, alors on comprendrait D'ailleurs, un ami me racontait qu'il avait tenté de parler au président de la SSJB de Montréal au début de juin, pour se faire dire qu'il était absent jusqu'à la fin de juin. Et probablement jusqu'après ses vacances d'été? Pendant ce temps il n'y aura personne pour allumer le feu de la Saint-Jean qui devrait consumer les feuilles du rapport qui a fait tant plaisir aux co-présidents de Québec solidaire, David et Kadir, et aux intellectuel-le-s, à la sauce anglaise et avilie du Plateau. Lorsque les dirigeants de «QS» parlent de solidarité; de qui parlent-ils au juste.

8:00 a.m.  

Publier un commentaire

<< Home