vendredi, février 03, 2006

Le Dr Akakia -passez le mot...

Les journaux officiels boudent tout ce qui sort du rang et du langage ampoulé dont ils se font les propagateurs ; qu'à cela ne tienne, profitons de ce nouvel univers internétois pour nous libérer des journaux officiels et nous parler entre nous...

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le bonhomme, sachez simplement que le premier Akakia du nom fut médecin de François 1er et que son petit-fils fut celui de Louis XIII, un roi de France que j'affectionne plus particulièrement pour son courage, son esprit de sacrifice et l'unité qu'il a donnée à la nation française (à laquelle nous faisions du reste partie à l'époque). En un autre temps, Akakia fut le pseudonyme qu'employa Voltaire pour ridiculiser Maupertuis dans un pamphlet d'une rare intensité titré la « Diatribe du docteur Akakia », à l'époque où le Patriarche de Ferney faisait des génuflexions à la cour de Frédéric II, roi de Prusse, un philosophe qui aimait les poèmes, Voltaire... et ses jeunes tambours ! C'est ce coup de langue de vipère génial, qui m'a d'ailleurs inspiré dans la rédaction du pamphlet « La calotte », une dénonciation des divagations d'un généalogiste mal inspiré, qui s'est du reste perdu dans le désert de la « nation civique franco-québécoise », l'épitaphe de la nation canadienne-française et le cimetière de la nation québécoise tout court...

Mon blogue est donc déjà accessible. Je vous invite à le visiter de temps à autres, laissez-moi un mot au passage si vous en avez le goût (et le courage), et laissez votre marque de visite. Prière de prendre note que je ne retiendrai aucunement les messages haineux, inélégants, bourrés de fautes de français et mal inspirés, de même ceux qui ne seront pas identifiés du nom réel et de l'adresse courriel du signataire (je m'engage toutefois à ne pas dévoiler l'un et l'autre si vous me le demandez et à signer du pseudonyme de votre choix). On a le courage de ce que l'on pense et de ce que l'on dit, ou on se tient pénard en s'abreuvant du courage et de la vérité des autres...

Je vous demande de passer le mot aux autres. Voici mon numéro de blogue (http://akakia.blogspot.com/) qu'il vous faut inscrire dans vos signets.

Russel Bouchard ou Akakia

1 Comments:

Anonymous Jean-René Tremblay
dit :

Bonjour mon ami Russel;

Très très bonne idée, ce blog. Il te permettra de t'exprimer sans te faire couper ''la langue'' hihihihi.
Je t'encourage à écrire droitement comme tu l'as toujours fait. À chaque fois, nous y découvrons de nouvelles vérités. Tu sais placer les mots de manière à nous dire, nous les Métis qui se sont reculés mais qui n'ont pas disparus pour autant pendant ces 150 ans de tentatives d'assimilation par les peuples colonisateurs.
Les Métis sommes ce peuple trait d'union entre les deux ethnies qui nous habitent. Les rouges et les blancs. Nous sommes de ceux qui ne peuvent être ignorés sans en goutter le goût amer de la conséquence qui en suivra. Nous voulons nos droits bien sur, mais nous les voulons dans le respect de nos cousins Indiens et Québécois.
Étant notre lien de mémoire, tu es celui qui peut le mieux transmettre notre message à tous.
Tu es celui qui a déchiffré le passé pour nous transmettre la vérité sur notre communauté historique. Tu es un grand guerrier de la vérité littéraire.

Bonne chance dans tes futurs combats.

Jean-René Tremblay
Président/Chef Métis de la CMDRSM

3:12 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home